Des étudiants français en visite dans la province d’Al Haouz

Des étudiants français en visite dans la province d’Al Haouz

225
0
PARTAGER

Le voyage au Maroc de cette délégation, qui se poursuivra jusqu’à vendredi, s’inscrit dans le cadre d’un programme d’échange de visites inséré dans un partenariat ficelé le 9 mars dernier à Poitiers entre le Lycée Kyoto et l’Espace Provincial des Associations de Développement d’Al Haouz.

A Tahanaout, la délégation française s’est rendue au siège d’une association locale oeuvrant dans les domaines de la promotion des conditions de la femme rurale à travers la création d’activités génératrices de revenu (AGR), ainsi que de la scolarisation de la fille rurale.

Les étudiantes françaises et leurs encadrants se sont rendus aussi au siège d’une unité d’enrichissement du sel en iode, réalisée dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

La délégation française a effectué ensuite une visite au siège de l’espace provincial des associations de développement d’Al Haouz, où des explications leur a été fournies par M. Abdellatif Jaïdi, président de cette structure qui regroupe actuellement quelque 1.900 associations Âœuvrant dans divers secteurs d’activité.

Le groupe a, dans ce cadre, effectué une tournée à travers les différentes dépendances de cet espace avant de suivre un exposé détaillé sur l’histoire de cette province, ainsi que sur ses différentes potentialités naturelles et économiques et sociales.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province, M. Bouchaïb El Moutaouakil s’est félicité de cette initiative qui, a-t-il dit, témoigne de la volonté des deux parties d’aller de l’avant et d’œuvrer pour la traduction de ce partenariat sur le terrain.

Ce partenariat dont les jalons ont été lancés avec la conclusion le 9 mars dernier à Poitiers d’une convention de partenariat avec le Lycée Koyto, revêt une grande symbolique dans la mesure où il a coïncidé avec le Discours historique prononcé par SM le Roi Mohammed VI et dans lequel, le Souverain à lancé une série de réformes constitutionnelles profondes visant à renforcer davantage la démocratie et à consacrer la régionalisation avancée comme choix stratégique du Royaume, a dit le gouverneur.

 

« Nous sommes tenus par l’obligation de résultats c’est pourquoi nous devons œuvrer la main dans la main pour pérenniser cette coopération décentralisée et lui garantir toutes les conditions de succès », a expliqué M. El Moutaouakil.

Le directeur du Lycée Kyoto, M. Alain Zenou, s’est dit également fier de cette initiative louable à même de donner une nouvelle impulsion aux relations historiques, fraternelles et séculaires ayant de tout temps lié le Maroc et la France.

Il a exprimé le vœu de voir ce partenariat entre l’établissement Kyoto et l’espace provincial des associations de développement d’Al Haouz, s’élargir et se renforcer davantage, estimant que la promotion de l’échange et la réciprocité constituent une condition sine qua non pour la réussite de tout partenariat.

Lors de ce séjour, les membres de la délégation française se sont rendus à Amezmiz, où ils ont pu visiter les sièges de deux associations locales de développement et un gîte d’étape réalisé dans le cadre des efforts visant à promouvoir le tourisme rural et celui de montagne dans la région.

Par la même occasion, ils ont donné le coup d’envoi d’une opération de distribution de vêtements au profit de personnes issues de milieux défavorisés.

A La commune rurale de l’Ourika, ils ont visité le Jardin des plantes aromatiques et médicinales, la Safranière de l’Ourika, avant de se rendre à « Dar Al Oumouma » (maison de maternité) et à « Dar Attaliba » (maison de l’Etudiante ».

Ils ont suivi également des exposés sur l’artisanat ainsi que sur le tourisme de montagne.

 

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires