DES FUSIBLES SAUTENT A 2M AU LIEU DE LA DIRECTRICE DE L’INFORMATION

DES FUSIBLES SAUTENT A 2M AU LIEU DE LA DIRECTRICE DE L’INFORMATION

1007
0
PARTAGER

Alors que l’on s’attendait à ce que la directrice de l’information de
la deuxième chaîne 2M soit sanctionnée ou qu’elle démissionne suite à
une erreur professionnelle grave au même titre que le directeur
général, c’est finalement le » journaliste auteur d’un reportage sur le
Yémen et la rédactrice en chef du journal qui ont été sacrifiés: le
premier s’est vu infliger une mise à pied de 30 jours et la seconde a
écopé d’un avertissement.

Cette affaire est d’une extrême gravité et sous d’autres cieux, elle aurait
fait tomber tout l’état-major d’unechaîne de télévision, mais ici, ce sont des
fusibles qui ont sauté avec une indulgence incompréhensible, dans un dossier qui
aurait pu créer, et peut encore créer une crise diplomatique sans précédent avec
l’Arabie Saoudite mais également avec d’autres pays de la coalition
arabe qui combat pour rétablir la légitimité au Yémen. Car dans le
reportage incriminé, la coalition a été qualifiée d’agresseur, ce qui
donne une autre dimension inacceptable à cette coalition, mettant
également sur la sellette le Maroc qui vient de perdre son premier
pilote dans cette action militaire légitime. Les sanctions prises dans
cette affaire ne sont pas à la mesure des conséquences possibles de ce
manque de professionnalisme dont la direction de l’information s’est
rendue coupable.

Commentaires