Des jeunes marocains présentent à Tunis les réformes politiques et constitutionnelles au...

Des jeunes marocains présentent à Tunis les réformes politiques et constitutionnelles au Maroc

153
0
PARTAGER

La délégation marocaine représentant les partis du Mouvement populaire (MP) et l’Union constitutionnelle, a affirmé que les revendications qu’a exprimées une large frange de la jeunesse marocaine, dans un climat de responsabilité, ont trouvé un écho favorable dans le discours royal du 09 mars dernier qui a défini les axes et les perspectives des réformes contenues dans la nouvelle constitution, adoptée par le peuple marocain lors du référendum du 01 juillet.

« Le Maroc a connu, à l’aune des évolutions et des changements qui ont marqué récemment le monde arabe, une dynamique politique et sociale en vue de consolider les acquis qu’a cumulés le Royaume durant ces dix dernières années et concrétiser un ensemble de réformes globales », ont mis en exergue ces jeunes marocains lors de ce séminaire placé sous le thème « nouvelle ère dans le monde arabe: rôle des jeunes libéraux dans l’édification d’un avenir démocratique ».

Par ailleurs, la délégation marocaine a évoqué les étapes importantes qu’a connues le processus de réformes au Maroc depuis l’expérience de l’alternance consensuelle.

Elle a cité l’élargissement des attributions du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) notamment la protection des droits de l’Homme, la contribution au développement des droits socio-économiques et la protection des droits des marocains résidant à l’étranger, en harmonie avec les conventions internationales en cette matière.

Examinant le processus de préparation de la nouvelle constitution, la délégation marocaine a souligné l’approche « ouverte » et « intégrée » suivie par la commission consultative de la révision de la constitution, en mettant l’accent sur le caractère participatif et consultatif avec les différents acteurs et instances politiques, ainsi que les organisations des jeunes.

Les débats de ce séminaire de trois jours auxquels ont pris part des délégations de jeunes de Tunisie, Algérie, Egypte, Soudan, Jordanie, Liban, Palestine et l’Arabie saoudite, se sont articulés autour du rôle que peuvent jouer les jeunes dans la construction de sociétés démocratiques dans les pays arabes à l’heure des mutations en cours dans ces pays.

Ce séminaire a été organisé par la Fondation Friedrich Naumann allemande en collaboration avec le réseau des libéraux arabes.

 

map ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires