PARTAGER
On le savait catalan jusqu’au bout des ongles mais pas au point de venir encourager en ce jour de vote pour l’indépendance  et de match du Barça contre Las Palmas; les habitants de sa région, à glisser le bulletin du oui à l’indépendance dans les urnes par un dimanche de tous les dangers.
L’ancien mari de la chanteuse Shakira et célèbre défenseur du non moins célèbre club de football a tenu à se faire accompagner de deux autre joueurs acquis à la même cause et catalans de pure souche comme le premier, Pujol et Xavi Hernandez, présents tous deux pour prêcher la bonne parole des vertus de l’indépendance, chose qui ne va pas arranger les futures rencontres de la formation à l’extérieur, loin du mythique stade du Nou Camp de Barcelone. Les artistes et les autres sportifs issus de la m^me région, n’ont pas osé faire autant de crainte de jeter de l’huile sur le feu dans un climat tendu. Pour le cas des joueurs du Barça, ces deniers créent un fâcheux précédent et risquent de compliquer la situation de leur club déjà aggravée par la perspective de quitter, en cas de oui à l’indépendance, la Liga, le championnat espagnol et d’être exclu, le cas échéant, de l’UEFA,et de ne plus prétendre à une participation dans la LIgue des Champions.
La situation n’est pas arrivée à ce point, car la décision finale interviendra dans les 48 heures après le vote pour savoir si oui ou non, le parlement catalan entérinera la décision de quitter l’Espagne en cas de vote positif.

Commentaires