Maison A la une Des marocaines, travaillant saisonnières dans le sud de l’Espagne, victimes de viols

Des marocaines, travaillant saisonnières dans le sud de l’Espagne, victimes de viols

1259
0
PARTAGER

Au moins une vingtaine de femmes, dont des Marocaines, travaillant en tant que saisonnières dans la région de Huelva, dans le sud de l’Espagne, ont été victimes d’agressions sexuelles voire pour certaines d’entre elles de viols de la part de leurs patrons.

Les faits ont été révélés après une enquête du site Buzzfeed qui affirme que 28 femmes originaires de Roumanie, de Bulgarie et du Maroc ont été agressées sexuellement dans des exploitations de fraises et de tomates et on été menacées de mort si elles parlaient.

Le site cite le cas d’une femme marocaine qui aurait été victime de plusieurs agressions sexuelles de la part de son supérieur. Kalima (nom d’emprunt) a depuis été licenciée après avoir dénoncé les agissements de son supérieur à la police alors que le présumé auteur des viols est toujours en poste dans l’exploitation.

« Si je ne faisais pas ce qu’il me disait de faire, il me tuerait », confie la femme qui a été interrogée au Maroc par Buzzfeed en collaboration avec le site allemand Correctiv, rappelant que les faits se sont déroulés à plusieurs reprises entre mars et avril 2017.

« Il m’a obligée à m’agenouiller devant lui avant de me forcer à avoir des relations sexuelles avec lui », affirme la présumée victime.

Pour son enquête le site a interrogé une centaine de femmes et certaines d’entres elles affirmant avoir porté plainte devant la justice.

Commentaires