Des Marocains à la 39è édition de l’International de sculpture sur neige...

Des Marocains à la 39è édition de l’International de sculpture sur neige à Québec

292
0
PARTAGER

Chaque année, des sculpteurs venant des quatre coins du monde relèvent le défi de créer une oeuvre dans des conditions extraordinaires avec un médium éphémère et fragile, la neige.

« Le Maroc qui sculptait la neige pour la première fois l’année dernière a été charmé par le Québec et revient nous présenter une oeuvre intitulée La paix. Rabiaa Echahed, Abdelkader Laaraj et Abdenbi Amine Deminati pourront certainement transmettre quelques trucs aux petits nouveaux », indique-t-on de même source.

Lors de cet événement voué à l’art du Carnaval de Québec, le public aura la chance d’admirer, une semaine durant, les oeuvres gigantesques uniques de quelque 80 sculpteurs expérimentés qui feront la démonstration de leur art dans l’une des quatre catégories, soit les volets international, canadien, québécois ou de la relève.

Les vrais amateurs pourront également vivre l’émerveillement de la « Nuit Blanche » et assister aux derniers moments de la création des Âœuvres.

Outre les équipes canadienne et québécoise, ce grand rassemblement artistique accueillera des équipes de l’Allemagne, l’Argentine, la Chine, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la France, le Maroc, le Mexique, le Pérou, la Suède et le Venezuela.

La sculpture sur neige est inscrite dans les moeurs des Québécois depuis fort longtemps, selon les organisateurs. C’est au cours des années cinquante que professionnels, amateurs et enfants se mirent à ériger, face à leur demeure ou sur un site choisi, les monuments éphémères d’une ville en fête.

D’une activité menée par l’imagination créatrice des Québécois, le Carnaval de Québec en a fait l’une de ses activités maîtresses. L’International de sculpture sur neige du Carnaval de Québec a été créé en 1973.

Commentaires