PARTAGER

L’on dénombre au moins un fidèle marocain et deux autres dans un état critique suite à l’attentat qui a frappé une mosquée de la ville canadienne de Québec.

Deux assaillants cagoulés ont fait irruption dans un centre culturel musulman où se trouve la mosquée et se sont mis à tirer sur la foule de fidèles en pleine prière collective du soir, faisant 6 morts et 8 blessés graves dont au moins cinq sont entre la vie et la mort.

Deux marocains se trouvent parmi ces derniers alors que le premier est mort sous les balles sur le coup laissant une veuve et trois orphelins, une mort qui a ému toute la communauté marocaine du Canada, alors que ni l’ambassade du Maroc son consulat n’ont fourni les moindres précisions sur les victimes marocaine de cet acte odieux perpétré dans un lieu de prière au moment d’un rassemblement de fidèles pour perpétrer un carnage. Chose inexpliquée pour le moment, l’un des deux assaillants identifié et arrêté, un certain Mohammed K, serait musulman et d’origine marocaine, ce qui  a encore plus plongé ses compatriotes dans la perplexité, le canada étant connu pour être un pays à l’abri des actes de terrorisme à caractère raciste bien que le centre où l’attaque s’est produite a déjà été la cible d’attaque de ses locaux sans faire de victimes.

Tout porte à croire que ce drame est le premier d’une série de provocations.

Commentaires