Des Marocains révèlent leur talent à la 39è édition de l’International de...

Des Marocains révèlent leur talent à la 39è édition de l’International de sculpture sur neige à Québec

270
0
PARTAGER

Bien qu’ils n’aient pu repartir avec aucune mention, les artistes marocains  Rabiaa Echchahed (capitaine), Abdelkader Laaraj et Abdenbi Amine Demnati ont  révélé leur talent cette année en présentant une oeuvre intitulée La paix,  indique-t-on auprès des organisateurs.  

Ces artistes ont déclaré qu’ils ont pu participer à cet événement  international grâce au soutien du ministère marocain de la Culture.

 

Encore une fois cette année, des sculpteurs venant des quatre coins du  monde ont relevé le défi de créer des oeuvres dans des conditions  extraordinaires avec la neige.      

« Notre sculpture est une forme qui unit deux formes qui sont la colombe et  le globe terrestre », explique la capitaine Echchahed dans une déclaration à la  MAP, ajoutant qu’à travers leur sculpture « nous espérons passer le message que  notre globe est menacé par les guerres et les conflits des intérêts ».  

« Protégeons-le avec l’amour, la tolérance et la protection de notre terre »,   a-t-elle appelé, à l’issue de cette manifestation qui a vu la présence  notamment des représentants du Consulat du Maroc à Montréal.      

Lors de cette rencontre artistique vouée à l’art du Carnaval de Québec (28  janvier au 13 février), le public a la chance d’admirer les oeuvres  gigantesques uniques de quelque 80 sculpteurs expérimentés qui ont fait la  démonstration de leur art dans l’une des quatre catégories, soit les volets  international, canadien, québécois ou de la relève.

Les vrais amateurs ont pu également vivre l’émerveillement de la « Nuit  Blanche », samedi, et assister aux derniers moments de la création des oeuvres.
Pour plusieurs, cette nuit s’est transformée en un moment magique où le  martèlement des coups sur la neige résonne telle une douce mélodie artistique  dans la nuit hivernale.

Près de 30 équipes du volet local, national et international participent  ainsi à l’International de sculpture sur neige Telus.    

Outre les équipes canadienne et québécoise, le volet international accueille  cette année des équipes de l’Allemagne, l’Argentine, la Chine, la Corée du Sud,  les Etats-Unis, la France, le Maroc, le Mexique, le Pérou, la Suède et le  Venezuela, venus pour donner vie, une semaine durant, aux blocs de neige.

La sculpture sur neige est inscrite dans les moeurs des Québécois depuis  fort longtemps, selon les organisateurs. C’est au cours des années cinquante  que professionnels, amateurs et enfants se mirent à ériger, face à leur demeure  ou sur un site choisi, les monuments éphémères d’une ville en fête.

Au total, trois équipes ont pu repartir avec une mention à l’issue de ce  rassemblement artistique.  

La mention du public Telus, ainsi que la mention d’excellence de la ville  de Québec ont été décernées à l’équipe du Québec pour l’oeuvre intitulée La  chute.

D’autre part, la mention des artistes a été remise à l’équipe du  Venezuela, laquelle s’est également vue décerné par les bénévoles, la mention  des bénévoles.  

La mention d’excellence de la capitale nationale a été attribuée à l’équipe  de la Corée du Sud pour l’oeuvre intitulée Beautiful Soul (Belle âme).

L’équipe gagnante du volet International est celle du Venezuela qui a reçu  la mention d’excellence du carnaval pour leur oeuvre intitulée Fragmento  Humanimal (Fragment humanimal).    

D’une activité menée par l’imagination créatrice des Québécois, le Carnaval  de Québec en a fait l’une de ses activités maîtresses. L’International de  sculpture sur neige du Carnaval de Québec a été créé en 1973.

_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires