DES MESURES DE GRÄCES EXCEPTIONNELLES A LA FIN DU RAMADAN

DES MESURES DE GRÄCES EXCEPTIONNELLES A LA FIN DU RAMADAN

961
0
PARTAGER
Ce n’est pas uniquement pour faire de la place dans les prisons que la direction des affaires pénales et des grâces au ministère de la justice planche actuellement sur les milliers de noms qui bénéficieront de grâces royales jamais autant accordées à l’occasion d’une fête religieuse. La mesure est unique en son genre et se prépare depuis longtemps pour répondre à plusieurs impératifs. Bien entendu, l’allègement de la surpopulation carcérale figure en premier parmi ces impératifs, mais également la nouvelle politique pénitentiaire et les remarques faites par les détenus eux-mêmes qui estiment mériter cette grâce royale pour avoir déjà bénéficié d’une réduction de peine pour leur comportement exemplaire.
Il y a un autre point important qui a favorisé cette mesure, c’est les recommandations de commissions d’enquête chargées des droits de l’homme qui ont souligné la nécessité d’établir de nouveaux critères pour accorder les grâces royales. C’est désormais chose faite et il faudra s’attendre à voir quitter les différents centres pénitentiaires un nombre impressionnant de détenus comme jamais auparavant sauf ceux condamnés dans des affaires d’escroquerie, de vols, de rapts et autres crimes pour lesquels aucune clémence ne peut être accordée pour éviter la récidive.

Commentaires