PARTAGER

Au moins sept militaires chargés de surveiller les côtes de Larache ont été interpellés par la gendarmerie après des soupçons de trafic de drogue vers l’Espagne.

Les militaires ont été arrêtés samedi dernier, rapporte l’agece EFE qui cite le journal Akhbar Al yaoum. Ils ont été présentés lundi au tribunal de première instance de Rabat après avoir été interrogés par la brigade judiciaire de la Gendarmerie royale de Larache.

Durant leur interrogatoire, les militaires ont admis avoir reçu des sommes importantes d’argent pour faciliter « une grande opération » de trafic de drogue à partir de la côte qu’ils surveillaient vers le sud de l’Espagne. Ce sont des informations reçues par le gendarmerie qui ont permis de mettre la main sur le zodiac des trafiquants de drogue mais aussi les militaires.

Auparavant, la gendarmerie avait remarqué un mouvement anormal de véhicules tout-terrain ainsi que des restes de sacs plastiques employés pour empaqueter la drogue.

Selon la même source, ces soldats de différents grades qui travaillaient au centre de surveillance des côtes situées à Larache et la localité de Sahel, ont été inculpés pour trafic international de drogue, complicité et corruption.

Commentaires