PARTAGER
C’est une marche gigantesque pouvant atteindre des millions de personnes venues de tout le Maroc que la capitale s’apprête à accueillir pour une manifestation à l’appel des organisations pro-palestiniennes.
Cette marche qui s’annonce historique est destinée à montrer la solidarité des marocains avec les palestiniens après la décision outrageante du président américain, Donald Trump, de décréter sa reconnaissance de Jérusalem comme nouvelle capitale d’Israël. Une décision qui a suscité un vent de colère dans les pays arabes du Maghreb et du Machrek avec des drapeaux  et des photos de Trump brûlés comme à Amman en Jordanie ainsi que des marches refoulées vers le sièges des ambassades américaines, comme en Tunisie.
Au Maroc dimanche prochain, le mot d’ordre sera d’éviter toute action violente mais les slogans ne le seront pas.
Sur le plan diplomatique, le Maroc poursuit ses démarches au niveau international pour faire reculer le président Trump alors que le parlement se réunira au niveau de ses deux chambres, convoquées par les deux chambres, pour appuyer le souverain dans ses démarches de président du comité Al Qods.
Mais le Maroc commence à subir les contre-coups de sa solidarité avec les palestiniens puisque le département d’état américain conseille implicitement aux touristes américains de ne pas se rendre dans le royaume ou de rendre une série de précautions en s’y rendant.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com
Tags : Actualités marocaines, infos, scoop, news, faits divers, économie, culture, Maroc, Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Fés, Salé, Aéroport, Jérusalem, Donald Trump, Israel, Washington, Palestine, Roi Mohamed VI, El Qods, marche gigantesque, dimanche

Commentaires