Des nouvelles régionnales

Des nouvelles régionnales

419
0
PARTAGER

La première tranche a mis l’accent sur le soutien éducatif des élèves en difficulté des cycles primaire et secondaire collégial et sur l’accompagnement des élèves de l’éducation non formelle, ainsi que sur l’assistance sociale à travers l’écoute des élèves et la sensibilisation de leurs parents, a indiqué la délégation dans un communiqué.

Le voilier scientifique « Tara », qui fait escale depuis samedi dernier au port de Tanger, a ouvert ses portes aux élèves et aux acteurs associatifs de la région Tanger-Tétouan. Cette initiative a été l’occasion pour les visiteurs de connaître de près les missions scientifiques de ce voilier visant notamment à évaluer la présence de micro-plastiques et leurs effets sur les écosystèmes marins et la chaîne alimentaire dans le pourtour méditerranéen.

Oujda- Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj, a tenu, vendredi au siège de la Wilaya de la région de l’Oriental, une réunion consacrée à l’examen de l’état d’avancement des travaux de construction de l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à Oujda. Lors de cette réunion, marquée par la présence notamment du wali de la région de l’oriental, gouverneur de la préfecture Oujda Angad, Mohamed Mhidia et des responsables chargés de ce chantier, les intervenants ont souligné la nécessité de redoubler les efforts pour parachever les travaux dans les meilleurs délais. Les travaux de construction de ce chantier ont été lancés en 2013 sur une superficie de 5,4 ha à la Technopolis d’Oujda, pour un coût global de près de 95 millions de dirhams, financés par le secteur de la formation professionnelle. Ce projet, dont la gestion a été déléguée à des professionnels du secteur, permettra de former des compétences qualifiées dans le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Kénitra- Un mémorandum d’entente a été signé, vendredi, entre la commune urbaine de Kénitra et la ville française de Bergerac, visant à ouvrir de nouvelles perspectives de coopération en matière de développement économique, social, culturel et sportif entre les deux villes. Signé par MM. Rachid Belamkissia et Adib Benfeddoul, respectivement président par intérim de la commune urbaine de Kénitra et premier adjoint du maire de Bergerac, ce mémorandum d’entente ambitionne de concevoir des projets de partenariat entre les deux villes, dans le but de réaliser leurs plans respectifs de développement dans plusieurs domaines. A cette occasion, M. Belamkissia a souligné que ce genre de partenariats, qui aspire à l’échange d’expertises dans nombre de domaines, s’inscrit dans la politique d’ouverture de la commune urbaine de Kénitra sur des villes étrangères, relevant que cet accord est de nature à asseoir les bases d’une coopération solide et permanente entre les deux villes dans le sillage de la diplomatie des villes et à renforcer la collaboration entre les deux communes. Soulignant que nombre de Marocains résidant dans la ville de Bergerac sont issus de la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen, M. Feddoul a, de son côté, formé le souhait de voir ce mémorandum d’entente marquer le début d’une coopération fructueuse entre les deux parties et renforcer.

Actu-maroc.com ____________________________

 

Commentaires