Des otages retenus à Sydney, un drapeau islamique noir visible, « incident » à...

Des otages retenus à Sydney, un drapeau islamique noir visible, « incident » à l’Opéra

405
0
PARTAGER

 

Martin Place, une place du quartier des affaires de Sydney, était fermée à la circulation, et de nombreux policiers encerclaient le Lindt Chocolat Cafe. Des images des télévisions montraient un drapeau noir avec des inscriptions islamiques en blanc plaqué sur une fenêtre de l’établissement.

Des témoins ont dit avoir entendu de fortes détonations qui ressemblaient à des coups de feu.

Selon des médias, une vingtaine de personnes ont été prises en otages par au moins deux hommes armés.

Des images de télévision montrent des hommes des forces de l’ordre en équipement lourd, pointant des armes à feu en direction de l’établissement.

La police n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat, confirmant simplement qu’une opération était en cours.

Patrick Byrne, un producteur de la chaîne de télévision Channel Seven, dont la rédaction se situe en face du café, a indiqué que le personnel de la chaîne avait vu la prise d’otages se dérouler sous ses yeux.

« Nous nous sommes précipités à la fenêtre et nous avons eu la vision choquante et glaçante de personnes plaçant leurs mains levées contre les vitres du café », a-t-il dit à l’Australian Broadcasting Corporation.

Martin Place est le centre financier de Sydney et de nombreuses administrations, dont les bureaux de Mike Baird, Premier ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale, et le siège de la banque centrale.

Au même moment, la police intervenait à l’Opéra de Sydney sans qu’il soit immédiatement possible de faire un lien avec la prise d’otages.

« La police intervient à l’Opéra », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police de Nouvelle-Galles du Sud. L’Opéra a été évacué, selon des médias locaux.

Le Premier ministre australien Tony Abbott a aussitôt convoqué le Comité de sécurité national réunissant les membres de son gouvernement et des conseillers chargés des questions de sécurité.

« Il s’agit évidemment d’un événement inquiétant, mais tous les Australiens doivent être rassurés sur le fait que les forces de l’ordre et de sécurité sont bien entraînées et équipées et agissent de façon appropriée et professionnelle », a déclaré le Premier ministre.

Peu avant l’annonce de la prise d’otages, la police avait annoncé l’arrestation d’un homme à Sydney dans le cadre d’une enquête sur la préparation d’attentats en Australie.

Le suspect, âgé de 25 ans, a été interpellé dans le cadre « d’investigations en cours sur la préparation d’un attentat sur le territoire australien et l’aide au voyage de citoyens australiens vers la Syrie pour participer à des activités armées », selon un communiqué de la police.

En septembre, l’Australie, engagée aux côtés des Américains dans la lutte contre l’organisation Etat islamique (EI), avait relevé son niveau d’alerte face à la menace terroriste représentée par les combattants australiens jihadistes de retour d’Irak et de Syrie.

 

 

 

Actu-maroc.com ________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie Bande de Gaza Belgique blocus Des Femmes Contre le Blocus de Gaza Egypte Etats-Unis France Gaza Printemps Agérie

 

Commentaires