PARTAGER

Avec l’organisation de la « COP 22″ à Marrakech, le royaume se devait bien de donner l’exemple en prenant des décisions importantes en matière de protection de l’environnement.

Il l’a fait avec les déchets ménagers et l’opération « Zéro Mica » , une lutte implacable contre les sachets en plastique, il relèvera un autre défi en engageant toutes les mosquées du pays dans un programme ambitieux d’économies d’énergie et de réduction de la facture énergétique, avec l’installation de panneaux solaires photo-voltaïques sur leurs toits tout en veillant au cachet esthétique et historique de la plupart d’entre elles.

Si l’on sait que le royaume compte 15.000 édifices religieux musulmans fréquentés par des dizaines de millions de fidèles, l’opération peut présenter un double avantage, à savoir son objectif environnemental initial et la sensibilisation des fidèles aux énergies renouvelables.

Ce projet remonte à 2014 et prévoit dans un premier temps d’équiper 600 mosquées en panneaux solaire et en lampes d’éclairage de type Led pour réduire les dépenses en électricité de l’ordre de 60%.

Nul doute que lors de la « Cop 22″, le Maroc se fera un devoir d’en présenter un modèle, notamment la grande mosquée de la « Koutoubia ».

Commentaires