Des Parlementaires marocains à New York pour prendre part à l’Audition parlementaire...

Des Parlementaires marocains à New York pour prendre part à l’Audition parlementaire 2012 de l’ONU

324
0
PARTAGER

La délégation marocaine à cette rencontre, est composée du Député Abdessamad Haiker du groupe du parti de la Justice et du Développement (PJD) et des Conseillers Mohamed El Ansari, président du groupe Istiqlalien de l’Union et de l’Egalitarisme, Maâti Benkaddour, Président du groupe du Rassemblement National des Indépendants (RNI).

La délégation comprend également Ali Salem Chagaf, président de la Commission des affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale et du Député Mehdi Bensaid, du groupe Authenticité et Modernité (PAM) à la Chambre des Représentants, qui participent également en leur qualité de représentants du Maroc au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Cette rencontre de deux jours, ouverte par le Président de l’Union Interparlementaire (UPI), Abdelwahad Radi, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Vuc Jeremi?, et le Vice-Secrétaire général de l’ONU, Jan Eliasson, réuni quelques 180 parlementaires, des représentants de haut rang de l’ONU, ainsi que des experts et des représentants des Etats membres de l’ONU.

Dans le cadre des efforts de l’UPI pour soutenir l’action des Nations Unies en faveur de la paix et de la sécurité, les participants sont invités à définir comment les parlements peuvent soutenir les missions des Nations Unies sur le terrain, ainsi que la Commission de consolidation de la paix et le Conseil des droits de l’homme.

« Au vu des nombreuses sources d’instabilité auxquelles il faut faire face aujourd’hui et dans la mesure où plusieurs pays sont actuellement en proie à des conflits ou sortent à peine d’un conflit », il est impératif « d’unir nos forces pour entamer un échange de vues constructif sur la triple question de savoir +comment prévenir les conflits, promouvoir la réconciliation et consolider la paix là où elle est encore fragile+ », ont souligné les présidents de l’UPI et de la 67ème session de l’AG de l’ONU dans une note de présentation conjointe.

Les parlementaires ont suivi des séances d’auditions consacrées notamment au Kenya, où le Parlement a joué un « rôle volontariste dans la prévention des conflits dans le cadre des processus électoraux », et à la réconciliation en Sierra Leone.

« Nous sommes venus pour participer à ce débat et écouter les témoignages vivants sur des pays qui ont vécu ou qui vivent de véritables crises tout en examinant le rôle des Parlements dans la résolutions de ces conflits », ont souligné à la MAP les parlementaires des deux Chambres.

En plus de son rôle traditionnel au niveau législatif et de contrôle, le Parlement peut également « jouer un grand rôle sur le plan social, notamment dans la résolution des conflits », ont-ils relevé.

Il s’agit également, à travers cette participation, « de nous inscrire dans la diplomatie parlementaire et faire connaître l’expérience marocaine en matière de démocratie et de développement », ont-ils ajouté.(MAP)

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires