PARTAGER
L’antenne de la faculté des sciences relevant de l’Université Abdelmalek Saadi située à Tétouan est sous le choc.
Responsables administratifs, enseignants et étudiants n’auraient jamais imaginé que leur établissement serait à la lune de plusieurs publications pour les agissements scandaleux d’un professeur d’algèbre de la faculté des sciences qui exerçait un odieux chantage sur les étudiantes et même les étudiants pour entretenir des relations sexuels avec eux en échange d’une promesse de bonnes notes aux examens. Encore une fois, ce sont les réseaux sociaux et les smartphones qui ont permis de dénoncer l’enseignant pervers et indigne d’une telle fonction après avoir abusé à satiété des victimes.
L’une d’entre elles a franchi le pas une fois son diplôme obtenu, en lui consacrant une page sur « Facebook » pour relater ses mésaventures, certaines étayées par des enregistrements sonores et de témoignages de filles à visage découvert en n’épargnant aucun détail sur le chantage et ses conséquences.
Une fois la page crée et vu son succès, la presse écrite et des sites électroniques ont pris le relais pour donner plus de consistance aux témoignages et plus d’impact à l’affaire qui a permis le déclenchement d’une enquête par la police et dont les résultats confondant le professeur détraqué sexuellement ne devraient pas tarder pour le traduire en justice, tous les étudiants se déclarant prêts ç témoigner devant le tribunal

Commentaires