Maison A la une Des révélations qui pourrait mettre à mal la défense de Tariq Ramadan

Des révélations qui pourrait mettre à mal la défense de Tariq Ramadan

3697
0
PARTAGER

Le vol à destination de Lyon, emprunté par Tariq Ramadan le 9 octobre 2009, date à laquelle aurait eu lieu le deuxième viol, serait arrivé en milieu de journée et non pas en fin d’après-midi, d’après les informations de Libération .

Selon un dossier de réservation publié aujourd’hui par le site d’informations Muslim Post et consulté par Libération, Tariq Ramadan a pris un vol, en provenance de Madrid, sur la compagnie Iberia dont l’arrivée était prévue à 11h15 et non à 18h35, comme l’avait affirmé le théologien suisse.

Des révélations qui pourrait mettre à mal la défense de Tariq Ramadan. « Christelle », la deuxième femme a avoir porté plainte fin octobre contre l’intéressé, affirmait qu’elle avait été violé( ce qu’il nie) deux ou trois heures avant la conférence qu’il tenait le soir même vers 20h30, à Lyon. La conférence aurait toutefois commencé plus tardivement, et Tariq Ramadan se serait présenté à 21 heures selon le leader musulman Abdelaziz Chaambi, l’un des fondateurs de Union des jeunes musulmans, organisatrice de l’évènement.

Tariq Ramadan est incarcéré pour viol depuis le 2 février à la prison de Fleury-Mérogis pour viols. Deux plaintes ont été déposées contre lui en France par deux femmes, à la fin du mois d’octobre. Les plaignantes décrivaient des rendez-vous ayant soudainement basculé dans des rapports sexuels violents et sous la contrainte, en marge des conférence de l’islamologue, le 9 octobre 2009 à Lyon et en mars-avril 2012 à Paris.

Commentaires