Des Sahraouis pris à partie par des séparatistes du polisario à Madrid

Des Sahraouis pris à partie par des séparatistes du polisario à Madrid

766
0
PARTAGER

Des Sahraouis unionistes ont été pris à partie, samedi à Madrid, par des séparatistes du polisario.


Dahi Aguai
Ces unionistes s’apprêtaient à organiser un sit-in de protestation contre les exactions du polisario et dénoncer les disparitions forcées commises par ce groupe criminel, lorsqu’ils ont été pris à partie par une horde sauvage de séparatistes.

Ces derniers, visiblement enragés par le tournant historique que prend la question du Sahara après le lancement du modèle de développement des provinces du sud et la perte de vitesse du polisario, ont agressé les personnes qui voulaient participer à ce sit-in, dont le président de l’Association des portées disparus au polisario (APDP), Dahi Aguai, scandant des slogans hostiles au Maroc et proférant des injures et des incivilités à l’adresse des unionistes.

De l’avis de plusieurs témoins sur place, ces pratiques renseignent sur les méthodes d’intimidation et de provocation utilisées par les séparatistes pour museler les voix qui tentent de dévoiler les pratiques dégradantes et les crimes perpétrés par le polisario dans les camps de Tindouf. Ils tentent également d’étouffer l’élan de soutien que rencontre la propostion marocaine de large autonomie au sahara marocain.

Le polisario est un mouvement séparatiste créé, hébergé et financé par l’Algérie depuis 1975. Ce mouvement de mercenaires par sa revendication, soutenue par le pouvoir algérien, de création d’un Etat factice au Maghreb bloque toute solution du conflit et tous les efforts d’intégration économique et sécuritaire régionale.

Commentaires