PARTAGER
La Banque Marocaine du Commerce Extérieur désormais plus connue sous le nom de « BMCE BANK » appartenant au milliardaire Othmane Bengelloun vient de rejoindre la liste noire des entreprises, parmi les plus importantes du pays, à ne pas être en règle avec le fisc. Et pour cause ! De 2012 à 2015,  soit durant quatre exercices, l’établissement n’a pas payè ni IR ni les droits d’enregistrement, de timbre et de TVA pour se voir obligée, aujourd’hui, de payer au fisc, la somme faramineuse de 900 millions de dirhams, soit la moitié des bénéfices enregistrés en 2015. Un redressement fiscal étonnant.
Cette entreprise n’est pas la seule dans ce cas puisque le fisc a également pris la même mesure pour la compagnie d’assurances du milliardaire et ministre Moulay Hafid El Alamy, contrainte de payer 130 millions de dirhams alors que la Lydec devra s’acquitter de la somme de de 120 millions. La palme revient au groupe phosphatier qui devra rembourser à la direction des impôts, le montant le plus élevé parmi les entreprises concernées, soit 950 millions, un pactole à régler alors que le géant phosphatier passe par une mauvaise situation financière en raison de la baisse des ventes de phosphates.
Par Jalil Nouri

Commentaires