Des syndicalistes examinent à Rabat l’insertion des mesures anti-VIH dans la législation...

Des syndicalistes examinent à Rabat l’insertion des mesures anti-VIH dans la législation du Travail

169
0
PARTAGER

Adoptée en 2010, cette recommandation est le premier instrument international des droits de l’Homme consacré explicitement au sida et son rapport avec le monde du travail.

Elle couvre les secteurs publics et privés, y compris l’informel, et consacre, entre autres, la non-discrimination à l’égard des séropositifs, aussi bien pour le recrutement que pour le licenciement.

« La majorité des concernés par la maladie sont en âge de travailler. le lieu de travail joue donc un rôle important pour la prévention et le traitement », a déclaré à la MAP, Rachid Boutayeb, responsable du programme anti-VIH à l’UGTM.

« Les contributions des experts à ce débat nous permettront de finaliser la vision du syndicat dans ce sens, et que nous soumettront au gouvernement, pour l’intégrer dans la législation du travail », a ajouté M. Boutayeb.

Pour M. Ahmadou Cissé, expert du bureau international du travail, « la protection dans le milieu du travail ne concerne pas uniquement les travailleurs en exercice, mais aussi les jeunes demandeurs d’emploi et les personnel licencié ».

« Notre objectif reste d’encourager les pays à insérer ces recommandations dans leurs législation interne », a-t-il ajouté constatant que pour le Maroc « il reste encore des choses à faire en matière d’harmonisation entre la norme internationale de l’OIT et le droit interne ».

Les travaux de l’atelier devront être sanctionnés, mercredi, par la signature de la disposition demandant au gouvernement l’appropriation de cette recommandation de l’OIT.

Selon l’OIT, une action ciblée, rapide, et des programmes de prévention du Sida dispensés par le monde du travail est essentielle pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires