PARTAGER

Avec le fait divers survenu la semaine dernière à la gare Rabat-Agdal, grâce aux réseaux sociaux on a pu constater presqu’en direct comment une entreprise comme l’ONCF peut rendre publique des communiqués mensongers comme pour se dispenser de toute responsabilité vis à vis des incidents qui ont dégénéré après des retards de plus d’une heure.  Mensongers, car ces communiqués ont été contredits instantanément sur les réseaux sociaux par des voyageurs qui se trouvaient sur place et dont le témoignage est devenu un flagrant démenti aux mensonges de l’ONCF.

Cette navette entre Kenitra et Casablanca n’a plus depuis longtemps de navette que le nom car ses retards sont devenus presque quotidiens et sa ponctualité très peu respectée. Ce qui cause des désagréments certains aux voyageurs qui doivent être à l’heure à leur bureau à Casablanca , voire ceux et celles qui ont un avion à ne pas rater. Faut il attendre que d’autres incidents surviennent pour qu’on se penche sur cette question?

Le sentiment de colère et de raz-le bol est légitime chez  ces voyageurs exaspérés par cette situation qui n’est pas nouvelle puisqu’elle se répète pratiquement chaque semaine sans que des solutions durables et des réponses concrètes ne soient apportées.

On connaissait les perturbations du trafic ferroviaire et les retards à répétitions , mais là le ministère des transports est tenu d’intervenir énergiquement auprès de cette entreprise qui déraille régulièrement et qui a certainement raté énormément d’occasions de devenir moderne , performante et surtout respectueuse du bien être de ses clients qui subissent régulièrement des hausses des tarifs avec en plus une qualité à la baisse, et des tickets qui ne donnent toujours pas droit à une place assise .

Pour terminer,  lorsqu’un train a plus d’une heure de retard , et que les retards se font  à grande vitesse de manière régulière,  c’est que l’ONCF a pris des années de retard en matière de gestion moderne et surtout de respect des normes de qualité.

Il est grand temps en effet que la loi  régissant les chemins de fer soit modernisée dans le sens d’un confort égal pour tous les voyageurs sur toutes les lignes.

Autrement l’entrée en service du TGV va définitivement consacrer une politique de trains à plusieurs vitesses sur tous les plans!

Hafid Fassi Fihri

Commentaires