Des voix libres et sincères s’élèvent au FSM de Dakar pour dire...

Des voix libres et sincères s’élèvent au FSM de Dakar pour dire ‘Non’ au séparatisme et au morcellement des Etats

239
0
PARTAGER

Le Palestinien Gaby Jammal, écrivain, politologue et réalisateur, ne verse point dans les opinions mi-teintes pour exprimer ses fermes convictions contre le séparatisme. « En toute honnêteté intellectuelle, au-delà des sensibilités et des obédiences politiques, je ne peux en aucun cas soutenir le séparatisme. La préservation de l’unité et de l’intégrité des pays de la Oumma arabe s’érige pour moi en principe sacré qui ne souffre aucune concession », a-t-il dit.

Les revendications fondées sur des spécificités culturelles au sein d’un même pays ne peuvent en aucun cas aller jusqu’à l’émergence de velléités séparatistes, souligne l’intellectuel palestinien, qui estime que de telles dérives ne peuvent qu’être néfastes pour l’unité du monde arabe à un moment où le regroupement et l’intégration sont des voies salutaires dans un monde où la puissance et la prospérité est l’apanage des grands espaces économiques.

Avec l’élan d’intégration de l’Europe unie qui compte actuellement comme un pôle de puissance majeur, les mouvements séparatistes sont tombés dans la désuétude, a-t-il argumenté, précisant que les mouvements irréductibles d’hier, comme les Basques et la Catalans en Espagne ou les corses en France, ont renoncé, dans les faits, à l’idée de l’indépendance. Le séparatisme serait actuellement un non-sens dans l’Union Européenne, a-t-il affirmé.

Le séparatisme ayant abouti dans le monde arabe a été une catastrophe pour notre Oumma, a-t-il relevé. Et de déplorer que l’Erythrée n’est plus concernée par le monde arabe et s’est précipitée, dès son indépendance vis-à-vis de l’Ethiopie, à établir des relations diplomatiques avec Israël. « Je suis sur qu’il en sera de même pour le Kurdistan ou le sud du Soudan qui vient d’être amputé de la Oumma arabe », a-t-il assuré.

Concernant le Maroc qui se caractérise par un peuple qui a réussi un extraordinaire brassage et métissage des diversités culturelles à travers une histoire millénaire, il n’y a aucun facteur qui plaide pour le séparatisme, a-t-il affirmé. « Les sahraouis ont tout intérêt à adhérer aux différentes composantes de la société marocaine pour contribuer au processus de démocratisation et d’édification.

Le Maroc où la dynamique politique est résolument orientée vers les réformes et l’édification d’une gestion territoriale décentralisée fondée sur la démocratie locale est à même d’intégrer les spécificités culturelles et régionales », a-t-il dit

Il est temps de purger ces tendances séparatistes d’un autre âge, les efforts des peuples doivent plutôt converger vers le regroupement et l’intégration pour un monde arabe uni, solidaire et mieux disposé à défendre ses intérêts et ses grandes causes, a-t-il plaidé.

José Castillas, président de l’association d’amitié maroco-espagnole et résident à Laayoune de longue date, est venu à Dakar parmi les acteurs de la société civile marocaine pour témoigner de la réalité de la question du Sahara et contrer la propagande des lobbies hostiles au Maroc.

Empêché lui-même de s’exprimer à un atelier de désinformation sur les droits de l’homme organisé par une poignée de mercenaires du « polisario », M. Castillas se dit indigné par l’implication suspecte de certains lobbies espagnols dans cette opération de propagande au FSM de Dakar.

« J’ai interpellé un eurodéputé espagnol qui participait à cette opération de désinformation pour lui signifier mon opposition à l’ingérence dans cette affaire qui ne le concerne pas », a-t-il dit, précisant que « son implication partiale dans une telle affaire ne fait qu’envenimer la situation et que son rôle serait plutôt bienvenu s’il contribuait avec neutralité à rapprocher les points de vue pour une solution négociée pour la question du Sahara ».

« Je suis convaincu que le séparatisme n’a pas de place dans le monde actuel. Si le développement s’est fait en Europe par l’intégration économique et l’union, je pense que c’est la voie toute indiquée aussi pour le continent africain », a-t-il assuré.

M. Castillas qui ne cesse de témoigner de la stabilité et du progrès des provinces du sud du Royaume, conseille vivement l’adhésion de tous les Marocains à la dynamique démocratique que connaît le pays pour fédérer les efforts vers l’édification.

Le projet d’autonomie proposé par le Maroc porteuse d’un modèle de gouvernance locale qui a fait ses preuves, constitue une initiative courageuse à saisir pour clore définitivement la question du Sahara et s’engager dans l’édification du Maroc moderne, stable et prospère, a-t-il estimé.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires