PARTAGER

L’on en sait un peu plus sur les incidents qui se sont déroulés lundi matin aux abords du Lycée Lyautey de Casablanca, où un groupe de jeunes à bord d’une voiture et sous l’effet combiné de la drogue et de l’alcool, ont voulu s’en prendre à deux jeunes élèves de sexe féminin avant que des agents de sécurité privés ne s’interposent pour les sortir de leurs griffes. La scène, qui aurait pu avoir des conséquences plus graves a fait l’objet d’un communiqué de la police qui a envoyée, une fois prévenue, des renforts aux abords de l’établissement pour tirer cette affaire au clair.

Entre-temps, l’un des agents de sécurité avait été sérieusement blessés en plusieurs endroits du corps après l’assaut des assaillants qui, fort heureusement, n’avaient pu mettre la main sur les deux jeunes filles qui étaient arrivées en retard à leur cours et qui attendaient l’ouverture de la porte de l’établissement.

Après l’arrestation du gang suite à une enquête sur la base des indices relevés et le numéro d’immatriculation de la voiture de type Golf à bord de laquelle ils étaient venus dans les parages, visiblement pour commettre des vols et des agressions, il s’est avéré selon leurs aveux, qu’ils étaient sous l’emprise de l’alcool et de l’ecstasy, ce qui confirme le contenu de notre article de la semaine dernière faisant état de la présence régulière d’individus peu recommandables aux abords de cet établissement ainsi que d’autres relevant de la mission française.

Commentaires