PARTAGER

Une plainte du ministère des Habous et des affaires islamiques a été déposée la semaine dernière à l’encontre d’un responsable de la ville de Tiznit soupçonné d’abus de confiance, falsifications de données et détournement de fonds.

Il a été arrêté après une enquête menée par le département d’Ahmed Toufiq sur la gestion du budget alloué aux représentants régionaux du ministère des Habous.

Ce dernier empruntait des sommes pouvant aller jusqu’à 3.500 dirhams à des préposés religieux pour rembourser ses dettes, précise la même source, ajoutant qu’il est accusé d’avoir transféré le salaire de certains « imams fantômes » sur son compte personnel.

Commentaires