Deux frères, grands traiteurs Rbatis, s’affrontent devant le tribunal de Salé dans...

Deux frères, grands traiteurs Rbatis, s’affrontent devant le tribunal de Salé dans un procès inéquitable

490
0
PARTAGER

 

Concurrence oblige et rapports entre les deux frères se sont envenimés après que l’un des deux ait monté une autre enseigne dans le même domaine. Ce dernier reproche à son frère aîné d’avoir monté, après 12 ans de leur séparation, une affaire de toutes pièces en ayant recours aux mensonges et en faisant jouer ses connaissances pour influer sur la suite du dossier.

Ainsi, un grand vice de forme entache déjà le cours du procès à venir puisque les deux protagonistes résident et ont le siège de leur société respective à Rabat, il est surprenant que l’affaire soit entendue et  jugée devant le tribunal de la ville de Salé. Après l’avoir fait remarquer au procureur, les avocats de l’accusé étaient étonnés de l’ignorance de leur requête pour confier l’affaire à la juridiction de Rabat.

Le deuxième indicateur, des zones d’ombre et des irrégularités qui caractérisent cette affaire avant le procès, c’est la décision du procureur adjoint qui après les avoir écouté, a déclaré aux protagonistes et à leurs avocats que le dossier était classé sans fin mais qui devait se contredire 2 heures plus tard en affirmant que son examen allait être porté à une date ultérieure pour être confié à un juge chargé de le traiter au niveau du tribunal de première instance de la ville de Salé.

Ces changements n’augurent rien de bon selon l’accusé qui craint que son frère aîné utilise tous ses moyens pour faire pencher la balance de son côté.

Abattu et découragé se disant victime d’une machination et d’une vengeance après avoir réclamé les dividendes des actions qu’il possède à hauteur de 20% dans l’entreprise familiale qu’il n’a pas perçu depuis 12 ans, il se dit, malgré tout, confiant en la justice de son pays et espère recouvrir tous ses droits et récupérer ses biens et que son honneur, suite à l’accusation mensongère portée contre lui, soit lavé. Son plus grand souhait est en effet de voir cesser les interventions, les subterfuges et autres manipulations afin que la justice suive son cours sans privilégier une partie au détriment de l’autre.

Dans le cas contraire dit-il, il usera de tous ses moyens légaux pour se défendre et avoir gain de cause quitte à interpeller les instances institutionnelles chargées de la défense des droits de citoyens et en tenant les médias informés des développements de cette affaire.

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires