Maison Economie Deux tables rondes en Autriche sur la promotion des secteurs de l’agriculture...

Deux tables rondes en Autriche sur la promotion des secteurs de l’agriculture et du tourisme au Maroc

273
0
PARTAGER

.

Dans son allocution préliminaire, l’Ambassadeur du Royaume à Vienne, Omar Zniber, a souligné l’objectif de cette manifestation visant à faire connaître davantage le Maroc et à présenter en particulier, ses potentialités agricole et touristique, indique un communiqué de l’ambassade du Maroc en Autriche.

Se référant aux développements politiques que connaît le Royaume, M. Zniber a indiqué que les réformes engagées au Maroc lui permettront de mieux interagir avec ses partenaires de l’Union Européenne, y compris l’Autriche.

Faisant référence aux relations étroites unissant le Maroc et l’UE, il a évoqué le Statut Avancé accordé au Maroc, qui offrira des possibilités élargies et des opportunités approfondies de coopération.

Pour sa part, Christian Moller, haut responsable à la Chambre de Commerce de Salzburg a mis en avant les relations commerciales existant entre le Maroc et Salzbourg et a qualifié de « très bien » le fonctionnement des accords qui gèrent cette relation.

Le responsable autrichien a, par ailleurs, évoqué la stratégie de la chambre économique « Go International » et a plaidé pour le renforcement des relations entre les deux partenaires.

Réaffirmant que le Maroc constitue une plateforme dans la région, M. Moller a appelé, dans ce cadre, à se concentrer sur des projets concrets.

La table ronde portant sur l’agriculture a connu la participation du Vice-président de la Chambre de l’agriculture de Salzbourg, M. Wagner qui a présenté les potentialités du secteur agricole dans cette région, faisant connaître que des 8.200 entreprises sises à Salzburg, dont 4.610 sont centrés sur la production laitière.

Salzbourg est un important exportateur de bovins vers le Maroc, a-t-il ajouté.

De son côté, M. Chakib Jenane, chef du département agro-industrie à l’Office des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), a mis en exergue les objectifs et les stratégies d’intervention du « Plan Maroc Vert », visant à soulever les défis, ayant trait notamment à la sécurité alimentaire, à l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques et à l’amélioration des revenM. Najib Layachi, Directeur de développement à l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACC) a, quant à lui, évoqué le rôle joué par son établissement chargé du contrôle de la qualité, à travers la garantie de la conformité des produits alimentaires marocains destinés à l’exportation aux exigences réglementaire des marchés internationaux.

L’UE demeure le premier partenaire commercial du Maroc, absorbant 74 pc de ses exportations, a-t-il précisé.

Dans son allocution, M. Laraisse Esserrhini, expert agronome a jeté la lumière sur la croissance de l’exportation agricole marocaine durant les 20 dernières années et a relaté les caractéristiques de l’offre marocaine qui se singularise par sa diversité et sa qualité.

Pour sa part, M. Mohammed Ribi, Chef de la Division des parcs et réserves naturelles au Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification a axé son intervention sur la stratégie, les réalisations et les perspectives des aires protégées au Maroc.

Concernant la question de la biodiversité au Maroc, M. Ribi a souligné l’importance capitale accordée par le haut commissariat à la protection, le maintien, l’amélioration et la consérvation de ce patrimoine naturel et culturel.

En ce qui concerne la table ronde sur le tourisme, Tarik Sadik, directeur du Pôle touristique urbain relevant de la Société marocaine d’ingénierie Touristique (SMIT), a passé en revue les grands axes et objectifs de la « Vision 2020 » et mis en exergue l’offre diverse et variée du produit Maroc sur le plan de la géographie, de l’histoire et de la richesse du patrimoine humain et culturel.

De son côté, Jamal Eddine Mohammed ldrissi, directeur des ressources et de la formation au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, a invité les écoles touristiques de Salzbourg à se rendre au Maroc dans l’objectif de jeter les bases d’une coopération dans ce domaine.

En marge de cet événement, un accord de jumelage intitulé « la Convention de Coopération et de Partenariat » a été signé par M’Barek Aboulfadel, directeur de l’Institut Spécialisé de technologie appliquée hôtelière et touristique d’Agadir et Leonnard Worndl, directeur de l’école de tourisme de Salzbourg Klesshein.

L’Ambassadeur du Maroc à Vienne a eu, avant ces rencontres, un entretien avec le maire de la Ville de Salzburg, M. Heinz Schaden, durant lequel les deux responsables ont plaidé pour le renforcement de la coopération et du partenariat entre le Maroc et Salzbourg dans divers domaines stratégiques, précise le communiqué.

Il a également rencontré Mme Sanja Puntscher Riekman, Vice recteur de l’Université de Salzburg, dans l’objectif d’examiner les opportunités de coopération, notamment dans le domaine de la recherche scientifique et l’échange d’étudiants entre les universités marocaines et celles de Salzbourg.

La manifestation a été clôturée par une grande soirée Gala, offerte en présence de 200 personnalités des milieux politique, culturel, artistique et des médias de Salzbourg.

Cette soirée a été une occasion pour mettre en valeur l’art culinaire et le costume traditionnel marocains, ajoute la même source.

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here