Maison A la une DEUXIÈME MOITIÉ DE RAMADAN DIFFICILE AVEC LA PÉNURIE DU LAIT

DEUXIÈME MOITIÉ DE RAMADAN DIFFICILE AVEC LA PÉNURIE DU LAIT

976
0
PARTAGER
Les consommateurs marocains doivent s’attendre au pire en matière d’approvisionnement en lait pasteurisé, un produit de consommation vital en période de ramadan où il atteint des pics de vente. Encore une fois, le gouvernement qui fait face à des risques sérieux de rupture des stocks n’ose pas intervenir et prendre les mesures nécessaires pour éviter que le marché ne vive une situation intenable et grave. Les premiers signaux sont venus avec la décision de la Centrale Laitière, cible de la campagne de boycott de ses produits, de ne plus s’approvisionner auprès de centaines d’agriculteurs sans explications, de quoi créer un profond malaise et l’inquiétude dans le monde rural.
Autre indice inquiétant et encore plus inexplicable, cette autre mesure prise par le concurrent direct de la société Copag commercialisant les produits laitiers Jaouda, de réduire son approvisionnement réguliers des distributeurs, les grandes surfaces et les épiceries. Ces derniers ont été surpris et étonnés de voir que l’entreprise réduisait les livraisons en comparaison avec le passé et les bons de commande.
Dans ce deuxième cas, les revendeurs n’ont reçu aucune explication et se sont contentés de recevoir ce que Copag daignait leur livrer..Aussitôt informés de cette baisse des livraisons, les consommateurs ont commencé à se ruer vers le lait UHT en prévision d’un rationnement qui ne dit pas son nom mis qui trouve son origine dans la volonté des deux entreprises-leaders de se prémunir contre la surproduction en raison du boycott ambiant.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires