PARTAGER
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 07: Harvey Weinstein atends the premiere of "House Of Z" hosted by Brooks Brothers with The Cinema Society at Crosby Street Hotel on September 7, 2017 in New York City. (Photo by Steve Zak Photography/Getty Images)

Le producteur Americain Harvey Weinstein souillé par une liste  d’abus sexuels présumés, aurait trouvé pour seul et unique moyen de défense, par l’intermédiaire de ses avocats, d’avoir recours au recrutement d’une armée d’espions de la Société «  Black Cube » ; une agence basée à Tel Aviv, spécialisée d’enquêteurs privés, dont la majorité des employés sont principalement d’ex-agents du renseignement Israélien « Le Mossad »

Enquêtant sous plusieurs moyens, fausses identités , journalistes de presse à scandale et pour un contrat d’honoraires d’au moins 200.000 dollars , une ex-agent devenue employée de ladite société a empruntée  une couverture de militante des droits de la Femme,  une couverture qui  notamment lui a servi  de prendre contact et enregistrer en secret ;  plusieurs heures de discussions  avec l’une des principales accusatrices, l’actrice Rose McGowan , qui s’apprêtait à écrire un livre intitulé «  The Brave » , dont les mémoires  inquiétaient le réalisateur Harvey Weinstein  visé par plusieurs enquêtes à Los Angeles , Londres et New-York.

L’ex-agent, sous une autre identité, a pris contact avec des journalistes et reporters qui enquêtent sur les Dossiers Weinstein, afin de recueillir un maximum d’informations dont ils disposent notamment avec le reporter de New-York Magazine Ben Wallace.

Harvey Weinstein et son équipe ont décidé de mener une guerre d’intimidation sans merci, aux journalistes- enquêteurs et Reporters, en espionnant leur vie privée, sexuelle, précédentes enquêtes et litiges pour les dissuader, ce qui est le cas pour le Reporter du New-York Magazine Ben Wallace dont des éléments ont été rassemblé sur son ex-femme.

L’Affaire Harvey Weinstein semble une histoire qui risque de faire couler énormément d’encre et peut être sans fin, une Affaire à suivre (…)

Par Tom Bayssiere

Commentaires