PARTAGER

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé à la  nation ce vendredi soir 6 novembre 2015 un discours historique à forte connotation politique, économiques et sociale  relatif à la situation dans le Sahara marocain,  en direct de la ville de Laâyoune à l’occasion du quarantième anniversaire de la Marche .

SM le Roi Mohammed VI a annoncé la mobilisation de tous les moyens disponibles pour la réalisation de grands chantiers et de projets sociaux et médico-éducatifs dans les régions de Laâyoune Sakia El-Hamra, Dakhla Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun, afin d’ériger les provinces du Sud en un véritable modèle de développement intégré.

»L’application du modèle de développement de nos provinces du Sud traduit Notre fidélité à Notre engagement auprès des citoyens dans nos provinces du Sud pour ériger celles-ci en un véritable modèle de développement intégré », a affirmé SM le Roi dans un discours adressé vendredi à la Nation à l’occasion du 40ème anniversaire de la glorieuse Marche verte, note une première analyse de l’agence Map.

Ce modèle de développement constitue  »un pilier d’appui pour l’insertion définitive de ces provinces dans la patrie unifiée, et pour le renforcement du rayonnement du Sahara, comme centre économique et comme trait d’union entre le Maroc et son prolongement africain », a fait valoir le Souverain.

C’est pourquoi, a dit SM le Roi, « Nous avons décidé de mobiliser, avec l’aide de Dieu, tous les moyens disponibles pour la réalisation de grands chantiers et de projets sociaux et médico-éducatifs, dans les régions de Laâyoune Sakia El-Hamra, Dakhla Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun ».

Dans le domaine des infrastructures, SM le Roi a annoncé le renforcement du réseau routier de la région, à travers la réalisation d’une voie expresse, aux normes internationales, entre Tiznit-Laâyoune et Dakhla.

Parallèlement, le Souverain a invité le gouvernement à réfléchir à la mise en place dans les provinces du Sud d’un hub de transport aérien desservant l’Afrique.

SM le Roi a de même fait état du souhait de construire une ligne ferroviaire de Tanger à Lagouira, pour relier le Maroc au reste de  l’Afrique, formant le voeu de trouver les ressources financières qui manquent aujourd’hui en vue de parachever la ligne Marrakech-Lagouira.

De même, le Souverain a indiqué que « Nous comptons construire le grand port Atlantique de Dakhla, réaliser d’importants projets d’énergie solaire et éolienne dans le Sud, et connecter la ville de Dakhla au réseau électrique national ».

SM Le Roi a en outre formé l’espoir de voir ces réseaux et ces infrastructures reliées aux pays africains, et contribuer ainsi à leur développement.

Tout en Se disant convaincu que ces infrastructures ne sont pas suffisantes, à elles seules, pour améliorer les conditions de vie des citoyens, SM le Roi a assuré que le secteur économique sera soutenu par des projets de développement humain.

A cet égard, le Souverain a réaffirmé la nécessité de continuer à faire investir les revenus des ressources naturelles au profit des habitants de la région, en concertation et en coordination avec eux.

« C’est dans cette perspective que Nous avons décidé de réaliser une série de projets qui permettront de valoriser et d’exploiter les ressources et les produits locaux », a dit le Souverain, précisant qu’il s’agit notamment de la mise en œuvre du grand projet de dessalement de l’eau de mer à Dakhla, et de la mise en place d’unités et de zones industrielles à Laâyoune, Marsa et Boujdour.

La nécessité de conforter ces initiatives à travers la mise en place d’un cadre juridique incitatif pour l’investissement, garantissant au secteur privé national et étranger, la visibilité et les conditions de compétitivité nécessaires pour contribuer au développement de la région, a été de même soulignée par Sa Majesté le Roi qui a annoncé la prochaine création d’un fonds de développement économique ayant vocation à renforcer le tissu économique, soutenir les entreprises et l’économie sociale et assurer l’emploi et un revenu stable, surtout pour les jeunes.

Commentaires