PARTAGER
Les clients de Maroc -Télécom, seul opérateur sur ce segment, devront s’habituer à la disparition des cabines téléphoniques publiques aux couleurs orange et bleu, si familières dans le paysage urbain des villes marocaines.Une campagne impressionnante de démontage des appareils et des cabines est actuellement en cours depuis quelques jours pour concerner des millions d’unités qui ont fait leur temps bien avant l’apparition des téléphones portables et smartphones.
Ces cabines très pratiques pour certaines catégories sociale ont rendu bien des services mais ont fini par avoir le coup fe grâce avec la généralisation des mobiles et ont fini par végéter sur la voie publique sans aucune rentabilité pour l’opérateur de référence qui a fini par prendre la décision de mettre fin à ce service qui fonctionnait en étant totalement démonétisé,  par les seules cartes de recharges avec les tarifs du fixe, entièrement sécurisés, mais cible, toutefois, d’actes de vandalisme.
C’est toute une époque qui prend fin alors que celle des cybercafés est également vouée au même sort en raison la-aussi du manque de rentabilité avec l’inéluctable baisse des tarifs de connexion appliqués et de l’arrivée des smartphones devenus leur premier puissants concurrents depuis leur mise sur le marché.

Commentaires