Disparition du vol AH 5017 : des Français « probablement en nombre...

Disparition du vol AH 5017 : des Français « probablement en nombre » à bord

373
0
PARTAGER

Le vol AH 5017 d’Air Algérie, qui a disparu dans la nuit en reliant Ouagadougou à Alger avec 110 passagers à son bord, transportait plusieurs ressortissants français, selon le gouvernement. Le secrétaire d’Etat aux transports Frédéric Cuvillier a indiqué que les Français étaient « probablement en nombre ». De nombreux médias espagnols, dont El Pais, rapportent que 80 passagers étaient Français.

Les 6 membres d’équipage du MD-83 affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair sont de nationalité espagnole, rapporte la radio Cadena SER.

Air Algérie avait annoncé en fin de matinée avoir « perdu le contact » avec cet appareil, parti, jeudi 24 juillet, de la capitale du Burkina Faso à destination d’Alger. Le vol qui a quitté Ouagadougou peu après 1 heure du matin, heure locale, devait atterrir aux alentours de 5 h 10 dans la capitale algérienne. Les services de navigation aérienne recensent leur dernier contact avec l’avion 50 minutes après son décollage.

PERDU DANS L’ESPACE AÉRIEN MALIEN

Une source de la compagnie algérienne citée par l’AFP précise que le contact a été perdu avec l’équipage « après un changement de cap » dans l’espace aérien malien, près de la frontière avec l’Algérie :

« L’avion n’était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l’équipage de se dérouter à cause d’une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako ».

Selon la Chaîne météo, le vol AH 5017 a en effet traversé une zone où de nombreux orages éclataient « avec des rafales de vent puissantes et une activité électrique importante ».

Malgré une intervention militaire internationale encore en cours, la situation reste instable dans le nord du Mali, occupé pendant plusieurs mois en 2012 par des groupes armés djihadistes. Air Algérie a mis en place un « plan d’urgence », mais ne parle pas encore de crash.

Actu-maroc.com ________________________________________________________

Commentaires