PARTAGER

Dans la phase de préparation de la présentation du bilan gouvernemental qui doit avoir lieu dans les prochains jours, les partis de la majorité ont montré qu’ils ne jouaient pas la même partition.

Chargé par le chef du gouvernement de préparer ce bilan sous forme de livre, le ministre de la communication , Mustapha Khalfi, a été sérieusement rappelé à l’ordre par les partenaires comme le RNI et le Mouvement Populaire, pour avoir trop privilégié, le travail des départements dirigés par des ministres islamistes au détriment d’autres, Mais Abdelilah Benkirane, de peur que ce projet qui lui tient à cœur ne capote, a usé de tout son doigté et sa diplomatie pour que les mécontents ne quittent pas la séance sans se donner rendez-vous avec leurs états-majors pour une relecture finale avant de convoquer une réunion publique pour la publication et la distribution du livre qui conclura les cinq années difficiles et agitées du mandat du gouvernement Benkirane en mettant en lumière ses réalisations et en occultant ses ratages que l’opinion publique et les médias gardent en mémoire et dans leurs archives.

Commentaires