Domestique indonésienne maltraitée: 3 ans de prison pour une Saoudienne

Domestique indonésienne maltraitée: 3 ans de prison pour une Saoudienne

365
0
PARTAGER

« Nous voulons que justice soit faite », a déclaré à l’AFP Diddi Wahyudi, estimant que la domestique avait subi de véritables tortures.

 

La Saoudienne, dont l’identité n’a pas été révélée, est accusée d’avoir violemment battu et brûlé la domestique, a précisé le quotidien Al Watan.

L’avocat de cette Saoudienne, qui continue de nier ces maltraitances, a annoncé au quotidien avoir l’intention d’interjeter appel.
Lors d’une audience le 5 janvier, l’Indonésienne a montré au juge ses blessures, notamment celles à la tête.
Sumiati Binti Salan Mustapa, 23 ans, avait dû subir en novembre une greffe de peau après avoir été brûlée avec un fer à repasser par la Saoudienne qui l’employait. Elle aurait aussi fait une hémorragie interne et souffert de fractures après avoir été battue et tailladée à coups de ciseaux.

Cette affaire révélée en novembre a choqué tant en Indonésie qu’en Arabie saoudite, et des militants des droits de l’Homme avaient dénoncé le manque de protection pour les millions de domestiques, en grande majorité asiatiques, travaillant dans les pays du Golfe.

Le ministère saoudien du Travail avait exprimé ses regrets mais assuré qu’il s’agissait d’un incident « isolé ». Mais la presse avait également révélé en novembre le cas d’une autre Indonésienne, Kikim Komalasari, morte des suites de mauvais traitements en Arabie saoudite.

AFP

Commentaires