PARTAGER

En annonçant sa décision de déménager l’ambassade américaine de TelAviv vers la ville sainte, l’une de ses promesses électorales!
En reconnaissant Jérusalem comme capitale de l’état hébreu,  le président américain a franchi un pas qui sera certainement très lourd de conséquences.
Le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a réagi pour sa part en avertissant que les palestiniens se retiraient de toutes négociations de paix et qu’ils ne considéraient plus les États-unis comme partenaires d’un quelconque processus.
De son côté,  le président turc Tayep Erdogan a considéré qu’une ligne rouge avait été dépassée par la Maison Blanche puisque cette décision constitue pour la Turquie une reconnaissance tacite de la ville sainte comme capitale d’Israël ..
La Turquie a même annoncé son intention de rompre ses relations diplomatiques avec l’Etat hébreu. .
Les Nations unies et l’Union européenne se sont toujours opposés à l’annexion d’Alqods par Israel et vont trouver ainsi l’occasion de faire entendre leurs voix afin de peser sur cette question. Même s’il n’y a pas trop d’illusions à se faire du côté du conseil de sécurité de l’ONU. .
Le président français a pour sa part exprimé sa totale désapprobation de la reconnaissance unilatérale par les Etats-unis de Jérusalem comme capitale d’Israël qui demeure selon Emmanuel Macron une violation du droit international  , expliquant que cette question était du ressort de la communauté internationale et que son pays restait attaché à la solution de deux États.
Le Hamas a enfin appelé à une troisième Intifada arguant que Donald Trump a ouvert les portes de l’enfer. .sur toute la région!
Bien entendu, le seul à s’être réjoui de la décision de Donald Trump est Benyamin Netanyahu qui a parlé de journée historique pour Israël. .
Lorsqu’on connaît dans quel mépris les États-Unis ont toujours pris le droit international , et comment depuis sa création Israël ignore la communauté internationale et n’a jamais respecté aucune décision ou résolution de l’ONU,  il ne faut absolument pas s’étonner de l’irresponsabilité de la Maison Blanche qui de ce fait ne sera plus jamais un partenaire ou un parrain pour la paix, des fois où il en serait question. .
Mais comme Daech, qui servait les intérêts américains et sionistes dans la région,   a été complètement anéanti par les troupes Irakiennes,  Kurdes, Syriennes et Russes il fallait s’attendre à une volte face de la part des deux alliés américain et israélien!!
.La seule bonne nouvelle , c’est que la question palestinienne revient à la une de l’actualité après de longues et difficiles années au second plan puisque Daech l’avaient condamné et relégué aux oubliettes!
Oui mais à quel prix !?
La puissance militaire d’Israël soutenu par Washington va fatalement et certainement faire des milliers , voire des dizaines de milliers , de morts parmi les civils palestiniens. .
Il n’y a malheureusement que la suprématie militaire qui prévaut en politique internationale et que Téhéran fasse des mises en gardes ou que Moscou exprime sa grosse inquiétude et préoccupation cela n’y changera rien!
Et il n’y aura personne au monde pour s’opposer à de nouveaux massacres et mettre fin à cette injustice qui dure depuis 70 ans ..

Hafid Fassi Fihri

Commentaires