PARTAGER

De défaite cinglante en désaveu unanime, le président américain , Donald Trump, aura bien du mal à se relever de la condamnation unanime de son décret unilatéral de reconnaissance de Jérusalem, comme capitale de l’état hébreu.

L’assemblée générale de l’ONU vient de lui asséner le coup de grâce en condamnant par 128 voix pour, 9 contre et 35 abstentions la décision américaine de ce transfert inadmissible et contraire au droit internationale. Il s’agit là certainement, d’une défaite sévère et sans appel pour celui qui s’est discrédité personnellement et en a fait de même pour la diplomatie de son pays. Une diplomatie qu’il est allé jusqu’à lui imposer d’annoncer des sanctions contre tous les pays qui oseraient voter, contre son décret.

Des petits pays dans leur grande majorité dépendants de l’aide américaine et qui sont passés outre les menaces et le chantage de Trump. Ce vote aux retombées historiques en faveur des palestiniens et bien qu’il ne soit pas contraignant pour Washington restera un acquis de taille pour la cause palestinienne qui devrait en profiter pour consolider sa place au niveau diplomatique à l’échelon mondial et replacer le statut de Jérusalem au cœur des débats sur l’avenir de la région.

Donald Trump, devra méditer désormais sa défaite en pensant à la facture salée de son décret qu’il devra revoir pour se racheter vis à vis de l’opinion publique internationale.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-marc.com

 

Tags : Informations marocaines, actualités, info, news, faits divers, Maroc, Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Fés, Agadir, Roi Mohamed VI, Politique, les américains, ONU, Trump, Vote, Jérusalem, Palestine, Israël

Commentaires