PARTAGER

Malgré le retrait de la plainte de la comédienne Dounia Boutazout à l’encontre de la jeune Khaoula, la justice a décidé de suivre son cours et l’agresseuse est toujours sous le coup de poursuites judiciaires.

Les deux protagonistes ont donc rendez-vous le 25 avril prochain au tribunal pour s’expliquer. Le journal Assabah affirme que la cour n’a pas classé l’affaire car les deux femmes ne se sont pas rendues au tribunal pour le procès.

Assabah indique également qu’une dizaine d’avocats sur les 12 s’étant proposés pour défendre Khaoula ont décidé de se retirer de cette affaire, signe sans doute de la fin de sa médiatisation, la présumée agresseuse étant déjà sortie de prison.

Cette agression remonte à la semaine dernière dans une annexe administrative duquartier Sidi Moumen. La jeune Khaoula aurait donné un violent coup de tête à la comédienne après une dispute concernant la file d’attendre, que Dounia Boutazout n’aurait pas respectée.

Commentaires