Drame à Abidjan: les Ivoiriens cherchent leurs disparus

Drame à Abidjan: les Ivoiriens cherchent leurs disparus

314
0
PARTAGER

A la morgue du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, dans le sud d’Abidjan, les corps ont été rassemblés. Beaucoup de gens sont venus ici hier et encore aujourd’hui pour tenter de retrouver leurs proches disparus la nuit du drame.

Une mère vient d’identifier son fils de 28 ans parmi les cadavres. Elle est sous le choc, elle est hébétée comme si elle n’avait pas encore réalisé. Une autre maman, rencontrée hier au CHU de Cocody, qui avait perdu ses deux filles de 13 et 15 ans, vient juste de les retrouver dans la morgue.

Il y a d’autres parents qui errent dans la cour. Eux n’ont pas retrouvé leurs enfants. Certains ne sont pas au courant de l’existence de cette cellule de crise qui a été mise en place par le ministère de l’Intérieur.

Les victimes et leurs proches peuvent appeler les deux numéros gratuits. Les opérateurs ont la liste des blessés. Mais la liste n’est pas complète car certains enfants n’avaient pas leur pièce d’identité. Par ailleurs, l’identification est difficile pour les cadavres.

Toutes les personnes qui n’ont pas de nouvelles de leurs proches sont invitées à se rendre à la morgue du Centre hospitalier universitaire de Treichville.

 

rfi.fr_____________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires