Droit de réponse de Mr. Othman Benjelloun suite à un article le...

Droit de réponse de Mr. Othman Benjelloun suite à un article le concernant paru sur Actu-maroc

6741
0
PARTAGER

Actu-maroc tient à exprimer ses regrets et à présenter ses excuses à Monsieur Othman Benjelloun suite à la publication d’un article le concernant où nous avons été induits en erreur au sujet d’un mariage dans l’entourage de sa famille. L’article a été aussitôt retiré du site.

Nous publions ci-après le texte du démenti que nous a fait parvenir Mr Othman Benjelloun

 » A l’attention du Directeur de la Publication « Actu-maroc »

Monsieur,

Votre publication  Electronique ´´ Actu  Maroc ´´ a publié ce samedi 2 avril un article signé des initiales A.B, intitulé   »Mariage Grandiose de la petite fille d’Othman  BENJELLOUN. Les traiteurs marocains vexés  »

Du fait  du caractère fallacieux des soi-disant informations y contenues,  M. Othman BENJELLOUN apporte à cet article  le plus vif des démentis.

Au nom du droit de réponse garanti par la loi , la publication Actu MAROC est enjointe de publier dans les plus brefs délais la mise au point suivante  :

Monsieur le Directeur de la Publication,

Votre publication Electronique ActuMaroc´ a publié ce samedi 2 avril un article signé des initiales A.B, intitulé  »Mariage Grandiose de la petite fille d’Othman  BENJELLOUN. Les traiteurs marocains vexés  »
M. Othman BENJELLOUN souhaite,  par la présente, du fait du caractère fallacieux des informations contenues dans l’article incriminé et de la tonalité diffamatoire à son encontre,  apporter le plus vif des démentis à son contenu,  tout en se réservant le droit d’emprunter d’autres voies et moyens pour évaluer et demander réparation du préjudice qu’il  subit du fait des propos attentant à sa réputation.

Ni votre  publication ni le journaliste A.B n’ont satisfait à la première des exigences éthiques et déontologiques du  métier du journalisme qui eut été de se renseigner pour savoir que M.Othman BENJELLOUN et son Epouse Dr Leila MEZIAN BENJELLOUN n’ont guère de petits enfants.

Aussi, le mariage dont il est fait part dans l’article,  n’est-il en quoi que ce soit, organisé ni financé par  M. Othman  BENJELLOUN et  à la célébration duquel, d’ailleurs, il ne prend pas part.

Il eut fallu,  de la part de votre publication, qu’une recherche de bonne foi, d’informations étayées et  qui sont d’ailleurs  aisément accessibles,  permette d’établir que le  mariage concerne, en fait, un membre de la fratrie de M. Othman BENJELLOUN. Il s’agit, en l’occurrence, de sa sœur Mme Houria de Faucemberge qui marie sa fille, Mademoiselle Yasmine de Faucemberge, laquelle n’est donc pas la petite fille de M. Othman Benjelloun tel que cela est affirmé dans votre article.

M. BENJELLOUN vous précise également  qu’il n’est responsable ni de la date de la célébration, ni de son lieu et ne se trouve guère lié par de quelconques présents auquel l’article fait allusion, ni par les quelconques  modalités d’organisation de cette  cérémonie dont les choix relèvent de la seule famille de Faucemberge.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées. « 

Commentaires