Du haut débit au compte-gouttes ?

Du haut débit au compte-gouttes ?

370
0
PARTAGER

Jugez-en :
La facture de la compensation va atteindre fin 2012 le plafond record de 70 milliards de dh, soit 8% du PIB, et la charge de compensation a été multipliée par 5,5 sur les six dernières années.
Le budget de l’Etat a déboursé par ailleurs 13,8 milliards de dh d’intérêts sur la dette, soit 8% de plus sur un an.

En même temps, les transferts des MRE ont chuté de 3% depuis septembre 2011.
Ainsi, même avec un scénario très optimiste de croissance à 4,5% en 2013, il sera très difficile de limiter le déficit budgétaire à 4,8% du PIB, voire d’éviter un déséquilibre de la balance commerciale.
Maintenant, la question est de savoir comment sera gérée l’austérité ?

L’effort d’austérité devra être partagé par tous et non pas par certains secteurs, sociaux notamment, plus que d’autres.

La dernière augmentation des prix du carburant avait été assez mal vécue, alors si l’Etat doit revoir à la baisse son train de vie, il n’est pas acceptable, voire décent que certaines administrations continuent d’user et d’abuser du haut débit alors que d’autres moins privilégiées sont condamnées désormais au compte-gouttes.

Hafid FASSI FIHRI
Email : hafid.ff@gmail.com

Pour actu-maroc.com________________

 

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires