Maison A la une DU MOUVEMENT DANS LA DIPLOMATIE MAROCAINE

DU MOUVEMENT DANS LA DIPLOMATIE MAROCAINE

696
0
PARTAGER
En recevant et nommant ce vendredi au palais royal de Rabat, 12 nouveaux ambassadeurs, le roi Mohammed VI amis fin à une longue attente qui a dépassé une année dans certains cas. Les nouveaux ou anciens chefs de missions diplomatiques nommés à de nouveaux postes ont reçu leurs lettres de créances et pourront regagner rapidement leurs postes à travers le monde où ils sont attendus.C’est notamment le cas de l’ancien ministre et président du parlement, Mustapha Mansouri, qui pourra enfin présenter ses lettres de créance au roi Salmane d’Arabie Saoudite avec du retard qui avait suscité de nombreuses questions évoquant un froid entre les deux pays.
La première remarque qui s’impose est que trois femmes figurent parmi les 12 ambassadeurs dont Karima Benyaich qui délaisse Lisbonne pour Madrid. Autre fait notable Soraya Othmani est la troisième femme à être nommée au Canada pour souligner cette féminisation.

L’on retrouve le chevronné Aziz Mekouar qui atterrit, Hamid Chabar qui met fin à la vacance à la représentation en Mauritanie et Omar Zniber à celle de Genève auprès de l’Onu pour y remplacer l’actuel ministre de la justice Aujjar. A noter également l’arrivée importante d’un représentant du Maroc à Cuba en la personne de Boughaleb El Attar tout comme celle du représentant auprès de l’Union Africaine après plusieurs dizaines d’années d’absence avec Mohammed Aarouchi. Sont également concernés avec ces nominations, les missions au Ghana, au Portugal, en République Tchèque, en Ukraine et en Géorgie.

 

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

 

Commentaires