PARTAGER

Une fillette, âgée de 4 ans, avait disparu alors qu’elle jouait dans les rues de son village à Alasehir, dans la province de Manisa, en Turquie.

Une émission de télévision consacrée à la disparition d’Irmak Kupal a été diffusée sur une chaîne nationale, où était invité un de ses suspects.

Himmet Akturk a d’abord nié les faits avant de céder à la pression des proches et d’avouer son crime en direct.

Il a expliqué avoir enlevé la fillette en plein après-midi et l’avoir violée, avant de l’étrangler à mort. Puis il s’est débarrassé de son corps en le cachant dans un grand sac plastique.

Il l’a transporté avec une brouette et l’a jeté à la poubelle.

Mais, le lendemain matin, lorsqu’il s’est rendu compte que la poubelle n’avait pas été vidée, il a enterré le cadavre dans un vignoble situé à proximité.

Juste après sa confession, Himmet Akturk a été interpellé par les forces de l’ordre et placé en détention provisoire.

Commentaires