Echange de tirs à la frontière israélo-libanaise

Echange de tirs à la frontière israélo-libanaise

198
0
PARTAGER

Une porte-parole de l’armée israélienne a annoncé qu’un incident armé avait eu lieu, mais n’a pas confirmé qu’un militaire libanais avait été blessé comme des sources militaires israéliennes l’avaient annoncé précédemment.
Un responsable militaire libanais a pour sa part démenti qu’un soldat libanais ait été touché par des tirs israéliens.
« Tôt dans la matinée, une unité israélienne qui effectuait une patrouille de routine près de la frontière a été la cible de tirs en provenance du Liban ». Les soldats israéliens ont répliqué en ouvrant le feu, a affirmé une porte-parole de l’armée israélienne.
« La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a été informée de l’incident. L’armée israélienne défendra la souveraineté israélienne et les civils israéliens », a ajouté la porte-parole sans donner d’autres détails.
Selon des sources militaires israéliennes, « l’intérêt d’Israël est de maintenir le calme à la frontière ».
Un responsable de l’armée libanaise a pour sa part affirmé qu’une patrouille israélienne a franchi la « ligne bleue » sur une profondeur de 30 mètres.
Des soldats libanais se sont livrés à des tirs de semonce ce qui a provoqué le retrait des militaires israéliens, qui ont ensuite ouvert le feu vers les soldats libanais dont aucun n’a été touché, a ajouté ce responsable qui a requis l’anonymat.
La Ligne bleue a été tracée par l’ONU à la suite du retrait de l’armée israélienne en mai 2000 du Liban sud à l’issue de 22 ans d’occupation pour faire office de frontière.
L’incident de lundi s’est produit un an après des échanges de tirs à la frontière israélo-libanaise au cours desquels deux soldats libanais ainsi qu’un journaliste et un haut gradé israélien avaient été tués.

 

AFP _____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires