Edition et livre au Maroc: 3.7 millions de dirhams de subvention

Edition et livre au Maroc: 3.7 millions de dirhams de subvention

571
0
PARTAGER
L’opération de subvention des projets liés au secteur de l’édition et du livre, pour un montant global de 3.702.200 dirhams a été dévoilée par le ministère de la culture

Cette opération concerne la première session de 2015, Au total, 288 projets ont été retenus sur les 540 candidats pour bénéficier de ce programme de soutien public, selon les statistiques de cette opération.

Les projets sélectionnés se scindent en huit catégories comprenant l’édition des livres et des revues culturelles avec, respectivement, 147 et 23 projets, le lancement et la modernisation des revues culturelles électroniques (1 seul projet), la participation aux salons nationaux et internationaux du livre (98), la création, la modernisation et l’animation des librairies de vente (4), la sensibilisation à la lecture publique (13) et l’édition réservée aux personnes à besoins spécifiques (handicapés visuels/2 projets). Aucune demande n’a été retenue en ce qui concerne le soutien de la participation des écrivains marocains aux programmes de résidences d’auteurs.

La subvention de l’édition du livre figure en tête de cette liste puisque les projets sélectionnés ont bénéficié d’un montant de 1.488.000 DH, suivie du segment relatif à la participation aux salons nationaux et internationaux du livre (889.100 DH), puis celui ayant trait aux revues culturelles (751.400 DH).

Le montant de la subvention allouée, pour la première fois, au secteur de l’édition réservée aux personnes à besoins spécifiques a atteint, quant à lui, 273.700 DH.

Le jury en charge de l’examen des appels d’offres des projets proposés se composait de 11 membres parmi les acteurs dans le domaine culturel, présidé par le critique Abdelfattah El Hjamri.

Dans une allocution à cette occasion, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, a indiqué que l’objectif de ce programme de soutien consiste en l’appui au processus de création et d’édition et la consolidation des industries culturelles, dans le cadre d’une approche permettant d’intervenir au niveau des maillons vitaux du marché culturel.

Le ministre a reconnu, à cet égard, l’existence d’un contraste flagrant entre la dynamique caractérisant la créativité marocaine et la faible commercialisation du produit national, car « nous avons omis le volet économique de ce produit, tant en qui concerne son industrialisation que sa commercialisation ».

Dans le même contexte, le président du jury, Abdelfattah El Hjamri a considéré que la politique de soutien ne pourrait récolter ses fruits, si elle n’est accompagnée d’une autre stratégie de promotion de la lecture au niveau des établissements scolaires.

A signaler qu’au titre de l’année en cours, le budget réservé par le ministère pour la subvention des projets du livre et de l’édition est doté de 10 millions de dirhams. Le dépôt des dossiers de candidatures au titre de la deuxième session aura lieu, quant à lui, du 20 avril au 15 mai prochains, alors que les résultats seront annoncés le 29 mai 2015.

Commentaires