Effondrement partiel d’une mosquée en restauration à Fès : le bilan s’alourdit...

Effondrement partiel d’une mosquée en restauration à Fès : le bilan s’alourdit à trois morts

323
0
PARTAGER

Les opérations de secours se poursuivent pour dégager d’éventuelles victimes ensevelies sous les décombres de la mosquée, située à Ain Haroun, dans la zone populaire de Bab Essifer.

 

Le drame a eu lieu vers 10h00 lorsque les victimes, tous des maçons, ont été surpris par l’effondrement partiel d’un plafond de 150m2 de la bâtisse en chantier.

 

Approchés par la MAP, des habitants d’Ain Haroun ont estimé que les fissures apparues sur les mur de la mosquée seraient dues, en partie, aux vibrations provoquées par de puissants machines des ateliers de menuiserie avoisinant.

 

D’autres imputent l’effondrement aux vents et pluies diluviennes, qui se sont abattues, dernièrement, sur la ville.

 

Les autorités locales ont ouvert une enquête pour élucider les circonstances exactes du drame.

 

Construite en 1998 par des bienfaiteurs, la mosquée a été fermée l’année dernière dans le cadre de l’opération nationale de restauration et de réhabilitation des mosquées.

 

__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires