Egypte: 16 morts dans des affrontements à Port-Saïd

Egypte: 16 morts dans des affrontements à Port-Saïd

187
0
PARTAGER

Selon un nouveau bilan communiqué par la télévision égyptienne, plus de 200 personnes ont été également blessées lors de ces incidents. La même source a précisé que des assaillants ont ouvert le feu en direction de la police qui a riposté avec du gaz lacrymogène.

Ces assaillants, poursuit la même source, tentaient d’envahir la prison dans laquelle se trouvaient leurs proches, poursuivis dans le cadre de cette affaire. La justice égyptienne a prononcé vingt et une condamnations à la peine capitale, samedi, à l’encontre de personnes accusées de meurtre après les violences du stade de football de Port-Saïd. Le verdict concernant 52 autres accusés sera annoncé le 9 mars.

Lors de la célébration vendredi du 2ème anniversaire de la révolution, 8 personnes ont trouvé la mort et 452 autres ont été blessées dans des heurts entre la police et des manifestants dans différentes régions du pays.

En réaction, le président Mohamed Morsi a appelé les Egyptiens à « rejeter la violence » après ces affrontements sanglants.

« J’en appelle à tous les citoyens pour qu’ils adhèrent aux nobles valeurs de la révolution pour exprimer librement et pacifiquement leurs opinions, et à rejeter la violence dans les paroles et dans les actes », a-t-il déclaré dans des messages postés dans la nuit sur ses comptes Twitter et Facebook.

M. Morsi a affirmé que les « criminels » responsables de ces violences seraient « poursuivis et traduits en justice », et a assuré que des policiers figuraient parmi les tués. « Les pouvoirs publics vont faire tout leur possible pour assurer le caractère pacifique des manifestations », a ajouté le chef de l’Etat égyptien.

Commentaires