Egypte: La justice dissout la branche politique des Frères musulmans

Egypte: La justice dissout la branche politique des Frères musulmans

310
0
PARTAGER

La plus haute Cour administrative a prononcé samedi la dissolution du Parti Liberté et Justice de la confrérie islamiste de Mohamed Morsi, plus d’un an après sa destitution.

Le maréchal à la retraite Abdel Fattah al-Sissi, l’ancien chef de l’armée tombeur de Morsi et confortablement élu à la tête du pays en mai, avait promis d' »éradiquer » les Frères musulmans durant sa campagne électorale.Décision de justice « finale et non susceptible d’appel »Après une campagne d’élimination physique par le massacre de manifestants et l’arrestation de milliers de Frères musulmans, la dissolution de Justice et Liberté semble être la dernière étape de cette promesse.

La Cour administrative suprême « dissout le parti Liberté et Justice parce qu’il a violé la loi qui régit la vie des partis politiques », lit-on dans l’arrêt de la haute juridiction. Selon les médias gouvernementaux, cette décision de justice est finale et non susceptible d’appel.Après que des millions d’Egyptiens furent descendus dans la rue pour réclamer son départ, Mohamed Morsi -vainqueur en juin 2012 de la première élection présidentielle démocratique d’Egypte- a été déposé et arrêté le 3 juillet 2013 par le général Sissi.

 

Commentaires