Egypte : le processus électoral se poursuit malgré les violences

Egypte : le processus électoral se poursuit malgré les violences

266
0
PARTAGER

NOTRE DOSSIER SPÉCIAL

La révolution égyptienne continue

C’est le deuxième tour des législatives dans plusieurs provinces, à Guizeh, Suez, ou encore Assouan. Il concerne un tiers des circonscriptions du pays. Lors du premier tour, la semaine dernière, le parti Liberté et Justice des Frères musulmans est arrivé en tête avec près de 40% des suffrages, suivi de près par les salafistes, qui obtiendraient plus de 30% des voix.

Il s’agit de résultats encore non officiels mais ils confirment la tendance déjà observée lors de la première phase des élections qui s’est déroulée au Caire et à Alexandrie.

Il restera une troisième et dernière phase en janvier.

Il y a donc de fortes probabilités pour que les Frères musulmans prennent le pouvoir.

Ce mouvement très ancien, – il a été fondé en 1928- et interdit pendant de longues années avant sa légalisation en juin dernier, profite de sa structuration et son implantation très forte dans les couches pauvres et moyennes de la population égyptienne.

En revanche, la percée des salafistes est une surprise, car ils sont peu organisés politiquement. Mais ils ont su séduire les milieux populaires et ruraux. Les Occidentaux s’inquiètent en revanche de la place que pourraient occuper à l’avenir ces adeptes d’une application stricte de la loi islamique.

rfi.fr____________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires