PARTAGER

Des hommes masqués à moto ont tiré samedi sur une voiture de police au sud du Caire, tuant ses quatre passagers, la dernière attaque contre les forces égyptiennes à être revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Selon le ministère de l’Intérieur, quatre policiers ont péri dans l’attaque survenue dans un secteur entre les célèbres pyramides de Guizeh, à l’ouest du Caire, et celles de Saqarra plus au sud. Les forces de sécurité ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver les assaillants qui ont pris la fuite, a-t-il ajouté dans un communiqué.

L’attentat a été revendiqué par l’EI dans un communiqué publié sur des sites jihadistes. « Un groupe de soldats du califat a réussi à attaquer un check-point de police », a dit l’organisation en parlant de cinq policiers tués et en menaçant les forces de sécurité de nouvelles attaques.

Les policiers et les soldats égyptiens sont très fréquemment la cible d’attentats commis par la branche égyptienne du groupe EI. La plupart sont perpétrées dans le nord de la péninsule du Sinaï (est), bastion du groupe, mais la capitale n’est pas épargnée par les violences.

Commentaires