El Jadida : levée du rideau sur la première édition du festival...

El Jadida : levée du rideau sur la première édition du festival international « Jawhara »

134
0
PARTAGER

Dans une ambiance festive, le public a su apprécier une série de chansons du patrimoine musical national riche et varié, sous les sons de Dekka, Ahidouss, Ahwach, Aissaoua, Abidat Rma, Zayan, Rouiss, Tishkiouine, Gedra et Gnaoua.

La cérémonie d’ouverture a été également marquée par la présentation de la magnifique chorégraphie « Dunas » inspiré du Sahara Marocain et accompagnée par la voix sublime de Mohamed Larbi Serghini.

Initiée par l’Association de Doukkala, en partenariat avec la province d’El Jadida, cette manifestation, de quatre jours, s’insère dans le sillage des festivités marquant la célébration par le peuple marocain de la glorieuse Fête du Trône.

La cérémonie d’ouverture de ce festival, placé Sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été marquée par la présence, notamment du gouverneur de la province d’El Jadida, Mouad Jamaï, et quelques représentants du corps diplomatique des pays participant à cet événement culturel et artistique.

Du 20 au 24 juillet, les festivaliers seront ainsi au rendez-vous aux Scènes d’Azemmour et El Jadida avec Stati, Daoudia, Mostapha Bourgogne, Senhaji, Mouss Maher, Saida Charaf, Said Mosker, Sanaa Marahati, Hamid Kasri, Fnaire, H-Kayne, Lazywal, Mazagan et la chanteuse de chaabi, Hajja Hlima (originaire d’El Jadida).

Les festivaliers seront également au rendez-vous avec l’algérien Bilal, la libanaise Carole Samaha, le brésilien Fred Martins, la portugaise Gisela Jaoa, les colombiens et cubains de la Sucursal.SA.

Six pièces de théâtres destinés aux enfants et au grand public sont programmées au festival : « Raha daira f´lblad » (Amine Hariss), « Chkun nta » (Mohamed Rebani), « Ittirafat Ahmad » (Hassan Chebbani), « Al-Amira wa Al-Wahch » (Abdelkebir Regagna), « Al-Barba Assaghira » (Idriss Sebti), « Baaiat Al-Kibrit » (Khalid Lemrini).

Une exposition intitulée  »Rencontres avec la Mémoire du mouvement », est également au menu, ainsi qu’une série d’ateliers de la musique, de la danse, du théâtre, de la peinture et de l’art vidéo.

Quatre jeunes artistes marocains, un peintre, un vidéaste, un photographe et un musicien (Kalamour-Chouaieb-Simo-Hassan), tous lauréats de l’Ecole des Beaux Arts de Casablanca, animeront des scènes sur le site historique la citerne de la cité portugaise.

Le festival international « Jawhara » accueille plus de 500 artistes de différents horizons, Brésil, Colombie, Liban, France, Portugal, Espagne, Uruguay, Cuba, Algérie et Maroc.

 

map___________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

Commentaires