Maison A la une EL OTHMANI EST-IL UN BON CHEF DE GOUVERNEMENT?

EL OTHMANI EST-IL UN BON CHEF DE GOUVERNEMENT?

1349
0
PARTAGER
Le 17 avril prochain, Saad Eddine El Othmani fêtera sa première année à la tête du gouvernement dans la simplicité et la discrétion, ses deux traits de caractère qui ne le quittent jamais et qui font oublier celles de son prédécesseur, Abdelilah Benkirane, issu du même parti islamistes. Disons-le d’emblée sans crainte d’être contredit, El Othmani, comme Benkirane, ne resteront pas dans l’histoire pour initier des réformes.
Handicapé, comme son prédécesseur par l’obligation que leur imposent les résultats électoraux de gouverner avec une coalition hétéroclite, El Othmani et son parti du PJD ont montré leurs limites dans l’éradication de la mauvaise gouvernance qui figure en tête des priorités de leur programme tout comme la lutte contre la pauvreté et le chômage, véritables plaies béantes d’une société marocaine impatiente de vivre mieux, loin d’un océan de misère.
Handicapé également par les « fake news », les fausses informations et les rumeurs qui abondent chaque jour sur les réseaux sociaux, le gouvernement ne « vend » plus d’espoir aux marocains par des actions de grande ampleur et se contente de réagir mollement soit sur instructions royales, soit quand un incendie se déclare dans une région avec l’étincelle d’une contestation sociale dont on connait le début mais jamais la fin.
Incolore, inodore, invisible et insonore, El Othmani, au demeurant un homme honnête et patriote n’est pas l’homme de la situation, malgré une bonne volonté incontestable. Plus complexe encore, le PJD n’a pas de plan « B » en cas de nouvelle crise, ni de doublure pour le remplacer.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires